Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
passagedesgrues.overblog.com

Nature bricolage environnement et développement en Creuse

Faire du jus de pommes maison

Publié le 6 Janvier 2016 par Philou PE

voici le broyeur ancien mais toujours efficace
voici le broyeur ancien mais toujours efficace

Au cours de la saison 2015 de ramassage des pommes, soit fin Septembre 2015, la récolte a été excellente. La problématique a été de se dire 'que faire de toutes ces pommes.

Renseignements pris dans la famille, j'ai contacté une personne détenant un pressoir et après avoir convenu d'un rendez vous, je me suis rendu chez lui pour faire mon jus de pommes maison. Avec environ 200 kilogrammes de pommes en sac , le transport ne fut pas très long.

Sur place, nous avons commencé par broyer les pommes avant de les presser dans un broyeur à main. Un bon moyen de se réchauffer.

c'est reparti, on recommence à broyer
c'est reparti, on recommence à broyer

Une fois une bonne proportion de pommes broyées, l'ensemble est déposé dans le pressoir puis recouvert d'une toile de jute pour éviter que cela "" chie"" comme on dit, au moment de presser.

Voilà le grand moment tant attendu ' la première pression' . Le premier jus commence à couler. Une belle couleur dorée. Il faut maintenant goûter ce jus précieux.

Premier jus extrait
Premier jus extrait

Pour faire un bon jus de pommes, éviter de ramasser les pommes pourries qui donnent un mauvais goût au jus.

Vue du pressoir utilisé avec son pas de vis manuel

Vue du pressoir utilisé avec son pas de vis manuel

Premier jus clair sucré parfumé et surtout naturel rien à voir avec ce que l'on nous vend dans le commerce.

Premier jus clair sucré parfumé et surtout naturel rien à voir avec ce que l'on nous vend dans le commerce.

Voilà la petite rétrospective que je voulais vous faire part. J'ai pu faire environ 90 litres de jus de pommes. Le tout est déjà bu sauf une vingtaine de litres que j'ai laissé dans un fût pour faire un excellent vinaigre de cidre. Je vous en donnerais des nouvelles au printemps. à suivre

Commenter cet article